Alain Ducasse et Jocelyn Herland à Londres

Alain Ducasse et Jocelyn Herland à Londres

On peut faire confiance à Bernard Loiseau : « Quand Ducasse ouvre quelque part, c’est parfait tout de suite. » Etabli à Londres, au coeur du Dorchester, près de Hyde Park et Mayfair, Alain Ducasse s’est installé d’emblée en tête de la hiérarchie locale. Et le Michelin Great Britain vient de lui accorder ses trois étoiles : les seules de Londres avec celles de Gordon Ramsey à Chelsea. Patrick Jouin, son designer fétiche, a signé une déco beige sans fioritures mais pleine de charmes avec ses tables bien mises.Le service est orchestré par un briscard du genre, Christian Laval, qu’on connut au Spoon de Paris. La cuisine est régie avec maestria par le jeune Jocelyn Herland, Auvergnat de Clermont, formé au Royal Monceau, passé par le Plaza Athénée, très au fait de la politique du maître.

Le produit de haute qualité, local quand c’est possible, a seul droit de cité ici. Délicate royale de foie gras et potiron, très fraîches et très fermes grosses langoustines d’Ecosse en salade tiède façon César au jus coraillé, avec quartiers de romaine, flétan aux agrumes, avec vert et blanc de blettes, gnocchis pou la touche méditerranéenne, condiment à l’aubergine, médaillon fermier du Limousin cuit rosé, tendre à souhait, flanqué de cèpes, jus et sauce au vin d’Arbois : voilà une démonstration de la maxime ducassienne, « mieux vaut le turbot sans génie, que le génie sans turbot »… Sauf qu’à défaut de turbot on trouve là le top de la pêche anglaise, des légumes superbes, des viandes de haute tenue et même un brin de génie…

Côté desserts, c’est un festival, avec le palet de chocolat praliné flanqué d’une glace au lait à la fleur de sel ou encore la barre coco-caramel et son ébouriffant sorbet vanille/citron, plus le traditionnel baba « comme à Monte-Carlo« , avec quatre rhums à choisir. Bref, voilà de l’artisanat d’art, servi par un personnel franco-français. Les londoniens suivent. Les vins jouent à la découverte : saumur blanc l’Insolite des Roches-Neuves, meursault les Tessons de Michel Bouzereau, Château Poujeaux en moulis de François Theil, rare sauternes cuvée Céline du Clos Le Comte.

Divine surprise : la chute de la livre et les menus à trois placent, financièrement s’entend, le Ducasse londonien nettement au-dessous de celui du Plaza parisien. Le Dorchester c’est le coeur de Londres. St Pancras (la gare d’Eurostar) et l’aéroport de Heathrow sont à quelques lieues. Réservez maintenant !

Alain Ducasse at The Dorchester
Park Lane 53, Londres. (44) 207 629 8866
Menus de 55 à 180 £
Site internet : 
www.alainducasse-dorchester.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *