Dinh Van

Dinh Van

Paris, 1965, Jean Dinh Van ouvre son premier atelier avec pour seule et unique ambition : inventer une joaillerie essentielle, moins solennelle et plus personnelle. En un mot, des collections peu ordinaires et terriblement craquantes.

Dinh Van propose aux femmes des bijoux qui leur ressemblent et affranchis de toutes les contraintes traditionnelles inhérentes aux bijoux classiques : fioritures, ornements massifs et autres lourdes pierres qui nécessitent de grandes occasions pour les exhiber. Les créations de Dinh Van sont plus destinées à révéler ceux ou celles qui les portent plutôt que d’impressionner l’entourage. Un bijoux Dinh Van se reconnaît entre mille : contemporain et intemporel, il offre ses formes pures, simples et douces pour devenir le bijou complice des femmes, des hommes et des enfants. Les menottes et la collection Pi chinois ont participé à l’immense succès que rencontre la marque pour devenir aujourd’hui des éléments indispensables de la panoplie des gens « dans le vent ».

Un charmant cadeau qui, à coup sûr, fera mouche auprès de celui ou celle qui aura le plaisir de déballer le petit sac de suède noire renfermant l’objet précieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *